Gants enfant

Meilleurs gants de moto pour enfants :
guide d'achat & comparatif (2016)

En France, il n’existe pas de limite d’âge pour emmener un enfant derrière soi en moto. La loi indique juste que la moto doit contenir 2 places assises et que les pieds de l’enfant atteignent les reposes-pieds. Cependant, il est vivement déconseillé de transporter un enfant de moins de 12 ans.

En dessous de cet âge, l’enfant n’a pas forcément les mêmes notions du danger et des risques. Lorsque l’on a un enfant en tant que passager, il vaut mieux réduire la vitesse. Dans tous les cas, que ce soit un enfant ou un adulte, le passager d’une moto est lui aussi obligé de porter un casque, et depuis peu, des gants homologués.

Dans cet article, je vous propose de découvrir tout ce qu’il faut savoir concernant les gants moto pour enfants. Vous allez découvrir les différentes catégories de gants et mes conseils pour choisir LA paire qui conviendra le mieux.

J’espère que vous aurez toutes les informations pour faire le meilleur choix. Mais s’il y a une chose à retenir, c’est que lorsque l’on transporte un passager, qui plus est un enfant, il faut être plus prudent et rouler moins vite que d’habitude.

Pour vous aidez dans votre choix, voici ma sélection de gants pour enfants :

Bering Eliott

- Eté
- Noir
- En mesh
- Renfort de la paume
- Serrage poignet velcro

30 €

Bering Mateo

- Mi saison
- Noir
- En amara et polyamide
- Insert 100 % étanche et respirant
- Serrage poignet
- Renfort paume

32 €

IXS Pluto

- Eté
- Noir
- En peau de chèvre
- Empaumure en cuir avec renforts en daim
- Poignet extensible avec réglage

41 €

Des gants homologués

Depuis le début de l’année, les gants sont obligatoires pour le conducteur, mais ÉGALEMENT pour le passager. Comme le casque, ces gants doivent être homologués. Autrement dit, vous ne pouvez pas conduire avec de simples « moufles ». Cette homologation est représentée par les sigles CE, NF ou EPI. Cela indique que les gants sont suffisamment solides contre les chocs, les éclats et les frottements contre le bitume.

Au niveau de la matière, une paire homologuée est soit en cuir, soit en textile, soit un mix des deux. Tous les textiles ne sont pas autorisés. Ces derniers doivent avoir des caractéristiques précises et offrir une résistance en cas de frottement. Les textiles d’aujourd’hui ont des propriétés très proches du cuir, un réel plus pour votre choix final!

Cependant, ce dernier reste un matériau noble et offre souvent une meilleure esthétique, mais coûte généralement plus cher. Pour votre enfant, des gants en textile sont suffisants, et ce, surtout qu’il faudra les changer assez souvent en fonction de sa croissance.

Les mains des enfants étant plus fragiles, il ne faut pas lésiner sur les protections. En plus, il n’a pas besoin d’avoir des gants ergonomiques puisque ce n’est pas lui qui va conduire la moto.

MON CONSEIL :
Pour maximiser la sécurité de votre enfant, je vous conseille de choisir une paire avec manchette afin de le protéger encore plus contre les abrasions en cas de chute.

De même, un bridge entre l’auriculaire et l’annulaire est également un plus. Il réduira les risques de torsion du petit doigt. Bien sûr, veillez à ce que les gants soient à sa taille et qu’ils soient bien fixés. Concernant le budget, je vous recommande d’investir entre 25 et 50 €, pas plus.

Des gants adaptés à chaque situation

Si vous avez l’habitude de conduire une moto, vous savez déjà qu’il ne faut pas porter les mêmes gants en hiver qu’en été. Le logique est la même pour les passagers et les enfants. Plus précisément, je conseille d’équiper votre bambin avec 3 paires différentes.

  • La première lui sera utile en été et plus largement lorsque le soleil est au rendez-vous et que la température est élevée. Tout en proposant une protection suffisante, ces gants vont être légers, fins et aérés. L’objectif étant que ses mains ne transpirent pas trop et que cette transpiration puisse facilement être évacuée.
  • Il vous faut également une paire pour la mi-saison. Plus précisément, celle-ci doit comporter une membrane étanche en cas de pluie.
  • Enfin, pour l’hiver, ses gants doivent être plus épais et proposer une meilleure isolation thermique. Le but étant de maintenir ses mains à bonne température, car il est très désagréable et très difficile de se balader…avec des doigts gelés.

    Pour votre enfant, je vous recommande des gants chauffants. Même s’ils sont plus onéreux, ils permettent de réchauffer les mains grâce à des résistances fonctionnant sur batterie ou par câble. Pour les longs trajets hivernaux ou par grand froid, ces gants sont vraiment INDISPENSABLES.

Des gants à sa taille

Le confort est un élément important dans le choix de gants de moto, non ? Votre enfant doit avoir des gants à sa taille. Sur internet, vous devrez vous fier aux guides des tailles présents sur les sites de e-commerce.

Pour cela, vous devez connaître la taille des mains de votre enfant. Celle-ci se mesure très facilement. Il suffit de prendre un mètre ruban et de mesurer le tour de main au niveau des articulations entre les phalanges et le reste de la main.

Attention, cette mesure ne doit pas inclure le pouce. Si le guide des tailles est en pouces, il suffit juste de diviser par 2,54 le tour de main de votre enfant. Le gant doit bien épouser la main de votre enfant mais sans être trop serré.

Les protections indispensables

Les gants sont censés protéger la peau et les os de la main. Pour protéger la peau, la couche de cuir ou de textile est normalement suffisante. Sur certaines zones et notamment la paume, une pièce en textile ou cuir est présente. En cas de frottement, cette couche supplémentaire offre plus de résistance.

Pour une meilleure protection contre l’abrasion, certains gants enfants peuvent inclure des coutures doubles et des empiècements supplémentaires. Outre les frottements, le cuir et le textile protègent des éventuels éclats de gravillons et autres éléments pouvant être présents sur la route.

Les os sont surtout soumis aux chocs et aux torsions. Pour lutter contre les chocs et mieux les absorber en cas de chute, les gants moto intègrent des coques rigides en matériaux synthétiques à des endroits bien précis : sur le dos de la main, sur les phalanges et au niveau des articulations entre les phalanges et le reste de la main.

A NE PAS OUBLIER :
Ces protections doivent répondre à la norme EN 13594 qui signifie que les gants ont été évalués positivement en laboratoire.

Contre les torsions, la solidité de la matière du gant et son épaisseur vont jouer. Le bridge est également une solution très efficace. Il s’agit d’une pièce de cuire qui va venir relier l’auriculaire avec l’annulaire. Il réduit les risques de torsion pour le plus petit des doigts.

Bien sûr, malgré toutes ces protections, il y a toujours des risques de blessure à la main en cas de chute de moto. Néanmoins, ces risques sont considérablement réduits.

En aucun cas vous ne devez transporter votre enfant sans qu’il ait préalablement enfilé ses gants de moto homologués. Non seulement, c’est désormais interdit, mais de toute façon c’est tout simplement du bon sens que de rouler avec les protections adéquates que ce soit pour le conducteur et le passager.

Comme dit le proverbe, il vaut mieux prévenir que guérir, et encore plus, lorsque l’on est responsable d’un passager.

Contre le froid et la pluie

Si la première utilité des gants est d’offrir une protection des mains en cas de chute, ils servent aussi à protéger les mains contre le froid et la pluie. Avec la vitesse, la température ressentie sur les doigts est nettement inférieure à la température de l’air. Les gants sont donc indispensables. Ils vont couvrir les mains et éviter qu’elles soient en contact direct avec l’air frais.

Votre enfant pourra s’accrocher à la moto ou à vous sans avoir les doigts gelés. En hiver, il faut opter pour des gants plus épais et plus isolants. Durant cette saison, je vous conseille d’éviter les longs trajets à moto avec votre enfant. Même avec des gants bien épais, s’il fait trop froid, ces derniers ne seront pas suffisants sur une longue distance.

La pluie est aussi un élément perturbateur en moto. Que ce soit pour l’adhérence ou la visibilité, la pluie peut être très gênante. Si la précipitation est trop forte, optez pour un autre moyen de transport que la moto, et ce, surtout si vous devez emmener votre enfant. Pour éviter que la pluie ne pénètre le gant et s’infiltre jusqu’à la main, il faut enfiler une paire intégrant une membrane étanche. Grâce à ce type de gant, votre enfant gardera ses mains au sec.

Les spécificités des gants pour enfants

Comme je l’ai déjà évoqué, les gants pour enfant n’ont pas pour vocation d’être ergonomiques, c’est-à-dire à optimiser la maniabilité de la moto.

Néanmoins, ils doivent permettre à votre enfant de bien s’agripper à vous ou à la moto si celle-ci est équipée de poignées. Avant de prendre la route, vous devez d’abord vérifier ces éléments lorsque votre enfant enfile ses gants pour la première fois. Bien sûr, inutile de vous préciser qu’il faut lui acheter une paire spécialement conçue pour les enfants et à sa taille.

En dehors de ces caractéristiques, les gants de moto pour enfants ressemblent beaucoup à ceux que l’on porte en tant que conducteur.

N’oubliez pas que votre enfant doit obligatoirement les porter, tout comme un casque homologué. De plus, vous devez avoir 2 gilets jaunes à portée de main, un pour vous et un pour votre enfant. Il n’est pas forcément nécessaire de le porter sur vous lorsque vous conduisiez, mais il doit être accessible.

Je vous conseille également d’acheter un blouson renforcé pour votre enfant. Il offre également une meilleure protection en cas de chute.

Avant de prendre la route pour la première fois avec lui, prenez le temps de bien à expliquer comment se comporter sur la moto. Il est important qu’il se laisse diriger et qu’il ait toujours ses 2 mains agrippées.

De même, il ne doit pas faire contrepoids, ni bouger sa tête et doit vous coller le plus possible. Pensez à instaurer un code. Par exemple : une pression de la main sur le ventre pour réduire la vitesse, et deux pressions pour s’arrêter.

Les 3 meilleures paires de gants enfants

En recherchant des gants moto pour votre enfant, vous avez remarqué que le choix est…énorme ! Pas facile de s’y retrouver. La première chose à prendre en compte est de vérifier que ces gants soient bien homologués et qu’ils disposent d’une certification CE, NF ou EPI.

Ensuite, vous devrez réaliser votre choix en prenant en compte tous les éléments évoqués dans cet article.

Pour que vous puissiez gagner du temps dans votre recherche, j’ai sélectionné pour vous 3 paires de gants pour enfants parmi les meilleures du marché. Non seulement elles sont homologuées et proposent une bonne protection, mais elles ont également un très bon rapport qualité/prix.

Pour une meilleure visibilité, je vous propose ce tableau comparatif :

Modèle

Caractéristiques

Ce qu'il faut retenir

Prix

Bering Mateo

- Mi saison
- Noir
- En amara et polyamide
- Insert 100 % étanche et respirant
- Serrage poignet
- Renfort paume

- Etanches
- Protection minimale
- Solide

31,90 €

Bering Eliott Kid

- Eté
- Noir
- En mesh
- Renfort de la paume
- Serrage poignet velcro

- Protection minimale
- Style sportif
- Solide
- Bon maintien du poignet
- Bien ventilés
- Pas étanche

29,70 €

IXS Pluto

- Eté
- Noir
- En peau de chèvre
- Empaumure en cuir avec renforts en daim à l'extérieur du pouce et à l'éminence
- Rembourrage aux phalanges, à la manchette et à l'éminence
- Renforts en cuir sur le dessus des doigts et au petit doigt
- Cuir extensible à l'annulaire et au majeur
- Rembourrage à la manchette et aux phalanges
- Poignet extensible avec réglage velcro
- Manchette réglable en largeur par une fermeture velcro
- Doublure intérieure textile

- Très bonne protection
- Pas étanche
- En cuir
- Solide

41,60 €

Pour des petits trajets occasionnels et à vitesse réduite, les 2 premiers modèles sont suffisants. Par contre, pour des trajets plus longs et plus récurrents, je vous conseille d’opter pour les gants enfants IXS Pluto. Ils proposent une meilleure protection des mains.

Ce qu'il faut retenir

Maintenant que nous avons évoqué tout ce qu’il fallait savoir pour choisir des gants motos pour votre enfant, je pense qu’il est utile de faire un petit récapitulatif des points essentiels.

  • La première chose à savoir est qu’il est obligatoire de porter des gants sur une moto que ce soit le conducteur ou le passager. Lorsque votre enfant vous accompagne, il doit donc porter des gants.
  • Ces derniers doivent être homologués pour répondre à certaines normes de sécurité. 
  • Parmi ces gants homologués, vous devez choisir une paire ajustée à la taille de main de votre enfant. Des gants trop grands risquent de glisser et des gants trop petits ne seront pas confortables.
  • Ensuite, je vous conseille d’acheter au moins 2 paires de gants pour votre enfant : une pour l’été et une pour l’hiver. Le mieux est encore d’en avoir une troisième pour la mi-saison (automne et printemps). En été, il faut surtout que la main soit aérée pour éviter que la transpiration ne s’accumule. En hiver, les gants doivent proposer une bonne isolation thermique pour maintenir les mains au chaud et être imperméables en cas de pluie

Voir les autres catégories de gants :